Sélectionnez la langue:

Foire aux questions (FAQ)

L’assurance voyage diffère de l’assurance maladie complémentaire, dans le cadre de laquelle de nombreux régimes offrent aux voyageurs une couverture dont le montant est souvent peu élevé. Si vous tombez malade ou êtes blessé hors du Canada, les coûts médicaux peuvent grimper rapidement – surtout si vous êtes hospitalisé. C’est pourquoi nous vous recommandons de souscrire une assurance spécifique pour les voyages, même si un autre régime vous offre une certaine protection. Ainsi, vous serez certain d’avoir une couverture suffisante en cas d’urgence. Les polices d’assurance voyage sont aussi susceptibles d’inclure des garanties ou des caractéristiques que les régimes d’assurance maladie collectifs ne procurent pas; c’est notamment le cas des avantages non médicaux et de l’assistance 24 heures sur 24 pour les demandes de règlement et les urgences.
Vous n’êtes pas obligé de souscrire une assurance additionnelle si vous voyagez hors de votre province de résidence (mais à l’intérieur du Canada). Nous vous conseillons toutefois fortement d’en acheter une, car même si le régime d’assurance maladie de votre province vous couvre pendant un voyage hors de celle-ci, sa protection se limite aux dépenses qui seraient couvertes dans cette province. Comme il peut y avoir des écarts d’une province à l’autre entre les couvertures d’assurance maladie, nous vous recommandons de souscrire une assurance voyage. Les régimes qui couvrent les voyages à l’intérieur du Canada sont offerts à des tarifs très raisonnables.
L’âge fait partie des facteurs déterminants en matière d’assurance voyage, mais les gens jeunes et en santé paient moins cher, contrairement à ce qui se passe avec l’assurance auto.
Certains de nos régimes couvrent les services d’interprétation. Ces régimes vous mettent en contact avec un interprète si la communication en langue étrangère est nécessaire pour obtenir des services d’urgence. Nous offrons aussi des régimes qui, en cas d’urgence médicale, vous aident à communiquer avec votre (vos) compagnon(s) de voyage et même à transmettre des messages importants à votre famille restée à la maison.
Chaque fois que c’est possible, les compagnies d’assurance essaient de coordonner le paiement direct avec l’hôpital, pour que vous n’ayez rien à débourser. Si vous avez besoin de soins médicaux, il importe que vous communiquiez avec le service des règlements et de l’assistance d’urgence de votre assureur. Ce service vous aidera à obtenir le soutien médical nécessaire tout en s’efforçant de coordonner le paiement avec l’établissement où vous êtes traité. Sachez cependant que certains établissements médicaux pourraient exiger un paiement immédiat.

Si votre police comporte une franchise, vous devrez payer une partie des frais médicaux encourus. Cette franchise correspond à un montant en dollars que vous devez verser avant que l’assurance prenne le relais. Les franchises varient d’une police à l’autre et peuvent s’appliquer pour chaque demande de règlement ou pour chaque voyage.
Quand vous souscrivez un régime, vous recevez par courriel toute l’information pertinente relative à votre police. Les documents qui confirment votre couverture et incluent votre numéro de police et le numéro à composer pour obtenir de l’assistance pour un règlement ou en cas d’urgence peuvent être imprimés à partir du courriel de confirmation, et vous pouvez les apporter comme preuves d’assurance en voyage.
L’assurance voyage typique couvre le transport par voie terrestre et/ou aérienne en cas d’urgence, ainsi que l’évacuation à partir d’une zone éloignée vers l’hôpital ou l’établissement médical approprié le plus proche. Il faut habituellement faire intégrer et approuver à l’avance par votre compagnie d’assurance les garanties concernant l’ambulance aérienne et l’évacuation à partir d’une zone éloignée; consultez donc votre assureur avant votre départ. Veillez à disposer d’un moyen de contacter votre compagnie d’assurance si une urgence devait survenir dans une région éloignée.
La définition d’une « urgence » varie avec chaque police, mais en général, on considère qu’il s’agit d’une maladie ou d’une blessure soudaine, inattendue et imprévue qui nécessite un traitement médical immédiat. Un rhume (ou toute autre maladie) ne seront couverts que s’ils correspondent à la définition d’urgence contenue dans votre police. Vous devez lire attentivement celle-ci pour vous assurer de bien comprendre les garanties et les exclusions qu’elle contient.
Certaines polices offrent une couverture pour les frais médicaux d’urgence liés à des états médicaux préexistants qui sont stables; toutefois, les renouvellements d’ordonnances et d’autres dépenses de routine ne sont pas couverts, car ils ne seraient pas considérés comme urgents. Il vaut toujours mieux vérifier quelles restrictions et exclusions sont incluses dans votre police si vous êtes soucieux de savoir ce qui est couvert ou non en matière d’états médicaux préexistants.
Oui, car l’assurance voyage ordinaire ne couvre pas les sports ou activités à risque. Si vous êtes un Canadien couvert en vertu d’un régime d’assurance maladie provincial ou un voyageur international (non Canadien), nous vous offrons des régimes qui couvrent des activités comme l’alpinisme.
Les politiques d'assurance voyage ne prennent généralement pas en compte les dépenses liées à la consommation d'alcool ou de drogues. Dans la plupart des cas, si vous êtes impliqué dans un accident directement ou indirectement lié à la consommation d'alcool ou de drogue, vous ne serez pas couvert. Si l'accident n'est aucunement lié à la boisson, cela n'aura pas d'incidence sur votre couverture. Assurez-vous de lire attentivement le texte des polices afin de vous assurer que vous êtes bien informés des conditions et des exclusions.
La plupart des régimes excluent les dépenses médicales associées à un état préexistant qui n’est pas demeuré *stable pendant un laps de temps préétabli avant la date de votre départ. Généralement, la longueur de cette période augmente avec la gravité de l’état médical du demandeur. Il importe aussi de se rappeler que chaque police d’assurance contient sa propre définition de la « stabilité ». Ce n’est pas parce que vous ou votre médecin considérez que votre état est stable que votre assureur sera du même avis. La plupart des polices définissent la « stabilité » comme l’absence de changements dans le traitement, le diagnostic, la médication ou les symptômes pendant un laps de temps spécifique. La définition est aussi susceptible de mentionner que vous ne devez pas être sur une liste d’attente et/ou en attente de résultats de tests.

Si vous souffrez d’une affection médicale préexistante qui est stable depuis moins de six mois, vous pourriez devoir prendre en considération un régime qui prévoit un processus de demande plus élaboré, comme l’assurance maladie de voyage de SRMRM. Ce régime comporte un questionnaire médical très détaillé et indique aux demandeurs quels états médicaux sont couverts ou non.

*Voir la police pour les exigences en matière de stabilité.
Si vous prévoyez faire au moins deux à trois voyages au cours de la prochaine année, il est possible qu'une assurance annuelle voyages multiples soit plus rentable qu'une assurance voyage unique. L'assurance annuelle voyages multiples vous couvre pour un nombre illimité de voyages au cours de l'année, et pour chaque voyage vous pouvez partir un nombre limité de jours. L'assurance voyage Médi-Sélect Avantage, par exemple, propose plusieurs options quant au nombre de jours de couverture par voyage, allant de 9 à 60 jours. Si vous partez en voyage pour une durée qui excède le nombre de jours de couverture que propose votre assurance annuelle, vous avez la possibilité de payer un supplément pour les jours supplémentaires.
Vérifiez d’abord ce qui est couvert par votre régime d’avantages sociaux, en tenant compte de ce qui suit :

•Limite globale : La plupart des régimes indépendants d’assurance médicale de voyage offrent une couverture allant de 2 millions à 5 millions de dollars. Avec un régime d’avantages sociaux, la protection peut être d’à peine 100 000 $. Si une urgence grave survient quand vous êtes loin de chez vous, cette somme pourrait être insuffisante.

•Assistance en cas d’urgence : Les régimes d’avantages sociaux ne procurent pas toujours un numéro de téléphone à composer pour obtenir de l’aide advenant une urgence. Les services d’assistance en cas d’urgence vous dirigent vers les services dont vous avez besoin, surveillent les soins que vous recevez, avertissent vos proches, organisent votre retour rapide à la maison ou le transport médical, et bien plus encore.

•Paiement immédiat : Avec les régimes d’avantages sociaux, vous devez souvent payer au départ vos factures médicales. Vous devez ensuite soumettre tous vos reçus originaux pour recevoir plus tard un remboursement.

•Nombre de jours : Votre régime d’avantages sociaux est susceptible de vous couvrir uniquement pour un certain nombre de jours passés hors du pays.
Si ce régime ne vous procure pas une couverture suffisante, vous pouvez souscrire une assurance médicale de voyage supplémentaire pour combler ce qui manque.
La plupart des régimes conventionnels d’assurance médicale de voyage peuvent couvrir les dépenses associées aux sports amateurs à faible risque. Tous les régimes contiennent cependant des exclusions pour les dépenses reliées aux sports plus dangereux, comme la course d’automobiles ou de motos, les courses de chevaux, les activités de rodéo, etc. Veillez à bien lire votre police pour savoir quels sports ne sont pas couverts. Les régimes conventionnels d’assurance médicale de voyage ne couvrent pas non plus les dépenses reliées aux sports professionnels. Si vous comptez pratiquer un sport professionnel ou à haut risque, un régime d’assurance voyage spécialisé pourrait vous procurer la protection nécessaire. Il est aussi utile de vérifier si votre équipe ou votre ligue vous fournira une protection couvrant votre sport.